Au coeur de l'Oisans et en fond, le massif du Taillefer  Passage du Tour de France cycliste 2003   église prieurale Saint-Pierre et route d'Huez  La marmotte des Alpes
 
Joseph PAGANON
Ministre de la Troisième République

Joseph PAGANON

1880 - 1937

Fils de Marie et d’Alexandre Paganon, originaires de Laval et instituteurs à Vourey, Joseph naît le 19 mars 1880.
Montrant très tôt de réelles dispositions pour les études, il sort lauréat de l'école de Physique et de Chimie, et devient ingénieur chimiste aux usines Poulenc.

En 1906, il effectue ses débuts en politique dans le cabinet du ministre de l'Agriculture. Tout juste âgé de 28 ans, il est nommé conseiller du commerce extérieur en 1908.

En 1917, Joseph Paganon est rappelé auprès du ministre de l'Agriculture.
Officier, il est également attaché militaire de Georges Clémenceau. Nommé chef de Cabinet par le ministre de l'Agriculture, il revient à ce poste en 1918.

Joseph Paganon devient Maire de Laval en 1919, puis député en 1924, Conseiller général de Goncelin en 1925. En 1935, il entre au Sénat.

Nommé ministre des Travaux publics en octobre 1932, Joseph Paganon conservera ce ministère jusqu'aux événements du 6 février 1934. En mai 1935, il devient ministre de l'Intérieur. On loue sa souplesse, sa patience et son habileté déployées au cours des manifestations de rue.

Comme ministre des travaux publics, il réorganise le réseau routier, classant 40.000 kilomètres de routes dans le réseau national. II fait engager les travaux des barrages du Chambon et du Sautet et, en Isère, obtient les crédits pour la création et l'amélioration des routes touristiques, les accès à l'Alpe-d'Huez, au Villard-Notre-Dame et la liaison d'Uriage à Allevard dite route du "Balcon de Belledonne".

En 1937, alors que les gouvernements se succèdent de crise en crise, on veut nommer le sénateur de l'Isère ministre d'Etat chargé de la réforme constitutionnelle. S'il réussit dans sa mission, il a le pied à l’étrier pour accéder à la tête de l’Etat.
Mais le destin lui choisit une autre voie. Joseph Paganon décède le 1er novembre 1937.
 

 
  Plan du site - La Garde en Oisans 38520 - http://www.lagardeenoisans.com - site non-officiel - © 2004 Aurélien SOUSTRE =====>> Contact